Loi sur les ZIA en consultation !

Dans le cadre d’élaboration de la loi sur les Zones d’Investissements Agricoles (ZIA) tout en respectant un processus consensuel et inclusif, la première consultation Régionale à Analamanga  des différentes parties prenantes a été co-organisée  par le Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage (MPAE) et le Ministère auprès de la Présidence en charge des Projets Présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement (M2PATE), le 22 février 2017 à l’Espace Dera sur financement du Land Policy / Commission Economique de l’Afrique.La mise en place des ZIA destinée aux exploitations agricoles et économiques des investisseurs entre dans le cadre du Programme National d’Investissement Agricole, Elevage et Pêche (PNIAEP) qui prévoit de créer 2 Millions d’Ha de ZIA en 10 ans et du Programme National Foncier (PNF). La sécurisation de ces investissements doit être assurée notamment sur le plan foncier concernant l’accès à des terrains à grandes superficies à l’endroit des investisseurs privés, nationaux ou étrangers et tout en sécurisant les droits fonciers des petits paysans. L’objectif global est de réduire le taux de pauvreté de la population vivant en dessous du seuil de 1,25 USD par jour en passant de 82% à 20% en 2025, d’avoir un taux de croissance annuelle de 6% pour le secteur AEP s’il n’est que de 2,6 actuellement et de faire progresser les investissements privés dans les trois sous secteurs. Plus précisément, Madagascar vise à accroître significativement la production agricole tant à vocation alimentaire que commerciale et de devenir le Grenier de l’Océan Indien.

Cette consultation a vu la participation des acteurs locaux (autorité locales et services déconcentrés), la société civile la plus représentative des associations paysannes, secteur privé … Cette consultation est essentielle afin de recueillir les propositions des acteurs concernés. D’autres consultations régionales seront organisées dans les prochains  mois et seront financées par le Projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière auprès du MPAE.
Source:SICD/DSI/MPAE
Date:24/02/2017
Retour