Madagascar indemne de la peste des petits ruminants!

22 mai 2018, une date à retenir parmi les plus marquantes dans le secteur élevage à Madagascar. L’Assemblée Mondiale des délégués de l’ Office Internationale des Epizooties (OIE) a certifié les petits ruminants de  Madagascar indemne de la peste. Le certificat remplit les éleveurs d’espoir car il mène vers la voix de l’Emergence qui a pour vision de faire de Madagascar le grenier alimentaire de l’Océan Indien en 2030.

 

Le Directeur Général de l’Elevage du Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage (MPAE), Docteur RAYMOND, explique que ce certificat est amène d’étendre la vision au-delà de l’Océan Indien et invite les éleveurs à s’ouvrir à l’exportation de petits ruminants vers l’Europe, les Etats-Unis et l’Asie. Cela car le certificat a pu être obtenu grâce à l’approbation des 182 pays membres de l’ OIE issus des pays précédemment cités.

Comme évoqué par Monsieur le Ministre chargé de l’Agriculture et de l’Elevage lors de la journée du lait, Harison RANDRIARIMANANA l’Etat malagasy est exigeant en matière de respects des normes. Une des raisons qui nous ont permis de lever le statut initial de Madagascar relatif à la peste des petits ruminants ayant bloqué notre expansion sur le plan économique. A ce jour, Madagascar est libre d’exporter. 
Le certificat est né des efforts titanesques fournis par l’Etat à travers la Direction des Services Vétérinaires auprès du MPAE dirigé par le Docteur Fils ANDRIAMAINTY. Nombreux ont été les travaux de dépistages systématiques et les travaux de veille menés par les vétérinaires, aussi bien issus du secteur public que privé. Le Laboratoire National de Diagnostique Vétérinaire y a joué un grand rôle dans l’obtention du certificat. 
Le Projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière (CASEF) auprès du MPAE a également contribué à l’octroi du statut indemne de Pestes de Petits Ruminants et au maintien du statut indemne de Fièvre Aphteuse par l’appui au renforcement de capacité des techniciens du Laboratoire National de Diagnostic Vétérinaire (LNDV) en matière de diagnostic de ces maladies, l’appui à la réalisation des différents prélèvements dans toutes les Régions de l’île et l’équipement du LNDV et du Laboratoire régional. Ces contributions du Projet CASEF font partie des conditions exigées par l’Organisation Mondiale de la santé animale (OIE) pour la délivrance du certificat de statut indemne de Peste de petits ruminants et le maintien de statut indemne de Fièvre aphteuse. Grâce au financement du Projet CASEF, la délégation malagasy a pu participer à l’Assemblée Générale annuelle de l’OIE durant laquelle ces statuts ont pu être accordés.
Monsieur le Ministre satisfait de la décision de l’OIE encourage son équipe au sein du MPAE à s’avancer toujours plus vers la voie de l’Emergence et de la Renaissance du Monde Agricole prôné par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Hery RAJAONARIMAMPIANINA.

A l’approche de la fête de l’indépendance malgache, la réjouissance est nationale car cette année, Madagascar est le seul pays ayant détenu en Afrique le certificat. Il est important de rappeler qu’également cette année, Madagascar a pu maintenir le statut indemne de la fièvre aphteuse. Les deux grandes nouvelles sont des paramètres importants dans la lutte contre la pauvreté selon le slogan du MPAE : « Asa Fiompiana sy Fambolena Mahomby, Madagasikara Misandratra sy Mandroso » 

Date: 08/06/2018

Souce: CCRM/DGE/DSV/MPAE

Retour