AfricaRice et Madagascar : une collaboration fructueuse !

 

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Monsieur RANDRIARIMANANA Harison  a reçu à son bureau à Anosy,  la nouvelle représentante résidante à Madagascar de l’AfricaRice ou le Centre du Riz pour l’Afrique, Madame Gaudiose MUJAWAMARIYA, le 20juillet 2018. Le renforcement de la collaboration pour l’amélioration de la production rizicole était au centre de la discussion.

AfricaRice est une organisation de recherche panafricaine leader œuvrant pour l’amélioration des moyens d’existence en Afrique par des activités scientifiques et des partenariats efficaces. Sa mission est de contribuer à la réduction de la pauvreté et à la sécurité alimentaire en Afrique par le biais d’activités de recherche, de développement et de partenariats visant à accroître la productivité et la rentabilité du secteur rizicole de manière à assurer la durabilité de l’environnement de production.

Depuis 2011, Madagascar fait partie des 25 pays africains membres de ce Centre. Le  Centre National de Recherche Appliquée au Développement Rural (FOFIFA) qui est sous-tutelle du MINAE est l’institution de recherche agricole représentant Madagascar à l’AfricaRice. Dans le cadre de l’objectif d’autosuffisance en riz en 2020 et de  grenier alimentaire de l’Océan Indien en 2030, Madagascar exploitera toutes les opportunités pour augmenter sa production rizicole et alimentaire. Cette alliance avec AfricaRice en est une.

La production de semences à cycle court de 60Tonnes que l’Etat a distribué aux paysans suite à la sécheresse et l’inondation en 2017 résulte  de la collaboration avec AfricaRice. De même, grâce à ce partenariat également,  deux nouvelles variétés de riz irrigué, tolérantes au froid, ont été mis au point. Il s’agit notamment du FOFIFA 183 et du FOFIFA 184 que les groupements de riziculteurs à Ambohibary et à Ankazomiriotra, dans la région de Vakinankaratra, en bénéficient.

Pour améliorer la productivité rizicole à travers la recherche et le partenariat,  AfricaRice projette d’aider également Madagascar  non seulement en termes de matériels nécessaires et adéquats aux riziculteurs  mais aussi, à la réduction des pertes de post-récoltes estimées  entre 15% à 20% de la production.

Il est à noter que l’AfricaRice a obtenu un accord de siège à Madagascar en 2017.

Date: 23/07/2018

Source:CCRM/MINAE

Retour