Renforcer la coopération Madagascar -Japon

Une délégation issue du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage (MINAE), dirigée par Monsieur le Ministre est actuellement en mission à Japon. La mission a pour objectif de renforcer la coopération entre Madagascar et Japon dans le domaine rizicole et de la formation.

Une négociation a eu lieu entre le MINAE et son équivalent au Japon qui est le Ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche (MAFF) le 04 octobre 2018.
« Force nous est de constater que la situation actuelle de Madagascar est semblable à celle de Japon il y a 50 ans » Le Vice-Ministre du MAFF exprimant son constat par rapport à Madagascar poursuivi par l’affirmation de la volonté du Japon à apporter son appui par le biais de la JICA.
« L’agriculture et l’élevage sont deux domaines qui sont complémentaires et inséparables, nous demandons un appui pour le secteur élevage pour Madagascar » s’exprimait Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage.

Une deuxième rencontre a eu lieu entre la délégation et le Vice-Président de la JICA au cours de la mission. Trois points ont été soulevés par Monsieur le Ministre : (i) PAPRIZ : le Ministre se dit satisfait des résultats du projet et demande un élargissement des zones d’intervention. Actuellement au nombre de 11, Monsieur le Ministre souhaiterait élargir la communication, la vulgarisation du paquet technique dans les 22 régions. Une requête prise en considération par la JICA ; (ii) le projet PC23 du Lac Alaotra : une prise en considération de la protection de l’environnement par la protection des bassins versants et de la biodiversité de cette la Région Alaotra-Mangoro est demandée ; (iii) Projet d’Amélioration des Résultats Nutritionnels : un renforcement de la collaboration est nécessaire pour atteindre les objectifs fixés dont la réduction du taux de la malnutrition chronique de 47,3% à 38%, la réduction du taux d’insuffisance pondérale de 32, 4% à 25%, le maintien du taux de la malnutrition aiguë en dessous de 5% et la réduction du taux d’insuffisance pondérale à la naissance de 11,4 à 9%.

Une troisième rencontre a eu lieu entre la délégation et le Vice-Président de la JIRCAS concernant le projet FYVARY « FertlitY sensing and Variety Amelioration for Rice Yield » ou « détection de la fertilité et amélioration variétale pour le rendement du riz ». La rencontre s’est tenue à Tsukuba, une région où plus de 10 000 diplômés de PHD travaillent au service du développement de Japon. Une présentation du projet a été effectuée par M. Kazuo NAKASHIMA et M. Yasuhiro TSUJIMOTO. A l’issue de la présentation, Le Ministre a demandé une collaboration étroite entre le Projet Fy vary, le projet CGARD « Centre d’application géo-Informatique pour le Développement Rural » un programme de télédétection en coopération avec l’Inde et le projet Caravane de fertilité, une collaboration avec Maroc qui permet d’analyser les sols et ses besoins. Cette collaboration est capitale dans l’atteinte de la vision Madagascar autosuffisant en riz en 2020 et Madagascar grenier alimentaire de l’Océan Indien et de l’Afrique Australe en 2030.

« Dorénavant, je demande que les résultats des recherches soient largement diffusés » s’exprimait Monsieur le Ministre au sujet du fait que certes les recherches sont importantes mais la diffusion et l’application des résultats le sont encore plus.

Date:04/10/2018

Source:CCRM/MINAE

Retour