De nouvelles infrastructures pour l’ IFVM et la DPV

Une cérémonie d’inauguration d’infrastructures et de remise de dons honorée par la présence du Président de la République par intérim SEM Rivo RAKOTOVAO s’est tenue ce jeudi 10 janvier 2018 à Nanisana. 

Améliorer l’environnement de travail pour augmenter la performance des agents.

La nouvelle gîte d’étape de l’Ivotoerana Famongorana nyValala eto Madagasikara (IFVM) sis à Nanisana, construite dans  la même enceinte que les bureaux de  la Direction de la Protection des Végétaux,  a été inaugurée afin de faciliter le logement des  fonctionnaires missionnaires du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage (MINAE) à Antananarivo

Dans le cadre de l’amélioration de l’environnement de travail et l’optimisation des performances des agents, l’ IFVM depuis sa création en 2017 a rénové et construit plusieurs infrastructures dont un nouveau bureau pour le poste antiacridienne de Manja, un centre de loisirs au siège de l’ IFVM à Toliara, le nouveau bureau-logement de la zone antiacridienne d’ Antsohihy, le gite d’ étape de l’ Antenne de liaison du centre à Nanisana mais aussi en milieu d’ année une médecine préventive pour le personnel et leur famille à Toliara. La construction de ces infrastructures est le couronnement des efforts menés par l’IFVM tant au niveau de la lutte antiacridienne qu’au niveau social. En effet, en 2018 la situation acridienne est en phase de rémission, la surface infestée cumulée est de 32 583 ha dont 31 009 ha sont traités soit un taux de réalisation de 95%.  Cette rémission n’a pu être atteint sans l’effort déployé par l’IFVM et l’appui de l’Etat à travers le MINAE ainsi que l’efficacité de la stratégie de lutte menée par le centre telles que les opérations Angaredona et Rodobe et l’implication des paysans sous forme de Vondron’OlonaIfotony Miady amin’ ny Valala.

Dotation d’équipements modernes au Laboratoire National de la DPV.

Dans le cadre de la protection des végétaux, la lutte contre les insectes nuisibles et les ravageurs, la DPV s’est dotée d’un nouveau bâtiment pour l’extension de son Laboratoire Phytosanitaire. Elle a également reçu de la part du projet CASEF des équipements et outils d’un montant de 37 000 000 d’Ariary, qui vont lui permettre d’assurer les travaux de surveillance des spéculations et des organismes nuisibles aux cultures. Ces équipements profiteront aux techniciens de la DPV qui pourront mener à bien les missions qui leur ont été attribuées compte tenu de la disponibilité des équipements nécessaires et notamment aux producteurs vu qu’ils pourront identifier les organismes nuisibles à leurs cultures et lutter ainsi contre leur présence.

Lutte contre la chenille légionnaire forte implication de la FAO

La FAO a aussi remis à la DPV des équipements et matériels dans le cadre de son appui d’urgence à la mise en place d’un système de surveillance, riposte et contrôle intégré de la chenille légionnaire d’Automne(CLA) à Madagascar. Il s’agit de plusieurs milliers de pièges à phéromones avec cartouches, des pulvérisateurs de produits phytosanitaires, des équipements de protection individuelle, une douzaine de motos, une centaine de smartphones et tablettes, une vingtaine d’unités de GPS mobiles et des équipements et matériels informatiques. Le MINAE avec ses partenaires dans le cadre de la lutte contre la CLA a déjà mis en œuvre différents dispositifs pour former le maximum d’agriculteurs et de techniciens aux différentes techniques de lutte intégrée. Actuellement les formations se poursuivent au niveau des Champs Ecoles des Producteurs (CEP) mis en place pour permettre aux agriculteurs d’identifier les moyens sûrs, efficaces et moins dangereux pour la santé humaine pour lutter contre les ravageurs.

Date: 10/01/2019

Source: CCRM

Retour

Updated: 14 janvier 2019 — 10 h 25 min
Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage © 2018 DSI/MinAE